A la découverte de Lyon

Place des terreaux à Lyon

Comment faire d’une pierre deux coups ? En déplacement professionnel dans la métropole de Lyon, je me suis accordé deux jours supplémentaires pour partir à la découverte de la ville. Voici une ville que je n’ai jamais eu l’occasion de visiter.

La gastronomie lyonnaise

Lyon n’est pas seulement le chef-lieu du département du Rhône, c’est aussi une capitale de la gastronomie. La ville honore bien cette réputation. Il n’y a qu’à voir les nombreux établissements, dits "bouchons lyonnais", qui servent de la cuisine locale et cela dans chaque quartier de la ville.

On m’a bien sûr fortement recommandé les adresses gastronomiques dont notamment la très réputée Auberge du Pont de Collonges tenue par Paul Bocuse, avec ses 3 étoiles au Michelin. Seulement, je trouve l’endroit un peu trop guindé à mon goût.

En effet, je me voyais plutôt dans un lieu chaleureux, animé et convivial où je pourrais déguster des plats traditionnels lyonnais, tout en faisant connaissance avec les habitants locaux. Après avoir hésité entre le Bistrot de Lyon et la Brasserie L’Est, j’ai fait une réservation pour quatre personnes dans le premier restaurant. Accompagné de quatre collègues de travail, également restés sur Lyon, nous nous sommes régalés de salade lyonnaise, de quenelle de brochet et de tête de veau sauce ravigote.

Les musées lyonnais

Comme je voulais mettre à profit mon court séjour, la meilleure solution était la location de voiture Hertz à Lyon. De ce fait, j’étais entièrement libre de mes faits et gestes. Je pouvais alors organiser mon séjour selon mes envies et mes convenances, surtout que l’une de mes ambitions était de faire le tour des célèbres musées lyonnais. Ainsi, pour m’initier à l’histoire de la ville, je me suis dirigé vers l’Hôtel Gadagne. Situé dans le célèbre quarter du Vieux-Lyon ce bâtiment abrite deux musées essentiels que sont le musée Gadagne et le musée international de la marionnette.

Cathédrale Sait Jean à Lyon

Par la suite, je me suis rendu au musée des Tissus et des Arts décoratifs dans le deuxième arrondissement, pour y découvrir de magnifiques tissus lyonnais datant du dix-neuvième siècle. Mais c’est surtout la collection de kimonos et de robes impériales japonaises qui m’a ébloui. Enfin, mon petit circuit musée s’est achevé par un voyage pictural au musée des beaux-arts. La "Femme au châle vert" de Vincent Van Gogh et les "Baigneurs" de Paul Cézanne y sont exposés.

La vie nocturne lyonnaise

Mais la capitale des Gaules est aussi réputée pour sa vie nocturne très active. Une fois la nuit tombée, il n’est pas question en effet de rentrer à l’hôtel après le dîner, surtout qu’il y a tant à faire dans la ville. Comme j’y étais en fin de semaine, c’était la promesse de soirées animées. Pour changer un peu, on a décidé d’essayer le concept-bar culturel et thématique. Ces lieux seraient des endroits très prisés par la jeunesse lyonnaise.

Sans grande conviction, nous avons donc pris notre apéro au Little Jam, pour assister à un concert de jeunes artistes locaux. Nous avons enchaîné par le Barrio club, un bar à tapas surtout fréquenté pour son ambiance très chaleureuse. Malheureusement, comme les lieux étaient bondés de monde, il nous était impossible de trouver une table. Direction la Grange au Bouc où nous avons achevé notre soirée.

Écrit par Jim le dans Destination France

Commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : bd6u9txmbq