Visiter la Bretagne autrement

Je commence à bien connaître la Bretagne, puisque chaque année, j’essaie d’y passer des séjours en solo ou en compagnie de mes amis. Et la dernière fois, pour changer mes habitudes, j’ai décidé de faire un tour de la région en bateau.

La Bretagne, un haut lieu du tourisme

Croisière en pénichette

Avant d’évoquer mon inoubliable et magnifique croisière fluviale en Bretagne, une expédition rendue possible grâce à une location de péniche, je vais d’abord m’attarder sur cette région française. J’ai eu le coup de foudre pour cette région de la France dans mon enfance. Pendant les grandes vacances, mes parents nous ont emmenés tour à tour à Saint-Malo et à Concarneau. Depuis, même si ma passion pour les voyages m’a fait découvrir d’autres destinations et de nouveaux pays, je reviens toujours en Bretagne.

Chaque année, malgré mon emploi du temps chargé, j’essaye de m’y rendre, même pour de courts séjours. Et bien-sûr, je pars, à chaque fois, à la découverte d’une destination que je ne connais pas encore. Pour ce faire, je prends au hasard un village ou une ville tour à tour de la Bretagne Sud et Nord. Ainsi, pour la partie nord par exemple j’ai déjà séjourné sur l’archipel de Lilia dans le Finistère. J’y ai fait surtout du tourisme balnéaire. Toutefois, l’attraction principale des lieux est le phare de l’île Vierge.

Et l’incontournable de Bretagne Nord est bien sûr le Mont-Saint-Michel, un site classé patrimoine mondial de l’Unesco depuis la fin des années soixante-dix. En outre, j’ai déjà passé quelques jours aussi à Roscoff pour un séjour de thalassothérapie, ainsi que dans la commune de Plouezoc’h pour visiter le château du Taureau, un bâtiment construit au seizième siècle. Concernant la zone sud, pour mon premier séjour j’ai visité les vastes marais salants de Guérande dans le département de la Loire-Atlantique. Par la suite j’ai enchaîné sur Quimper.

Parlons maintenant croisières fluviales

Nantes

Concernant mon expérience de tourisme fluvial dans cette région, j’avais l’ambition de faire le circuit complet du Canal de Nantes. J’ai d’ailleurs déjà mis d’argent de côté depuis des mois pour réaliser enfin ce projet de voyage qui me tenait particulièrement à cœur. Et j’étais encore plus heureux lorsque quatre de mes amis se sont proposés de m’accompagner.

Non seulement on allait partager les frais et les dépenses puisque l’on a décidé de louer un bateau, mais j’allais être également en excellente compagnie. Après quelques semaines de préparatifs et d’organisation, nous sommes enfin arrivés à Glénac, notre port d’embarquement. Pour disposer du bateau à notre guise, nous avons signé avec Nicols, l’entreprise loueuse, un contrat de location de deux semaines. Sans plus attendre, nous avons pris possession de notre bateau et direction Redon.

Me concernant, comme c’était ma toute première expérience de navigation, j’étais très excité. Et quand j’ai réussi à amarrer tout seul le bateau dans la Marina de Redon, j’étais tout simplement content de moi. Sinon, pour nous assurer de faire le tour des principaux sites touristiques lors de nos escales, nous passions la journée dans chaque village où nous débarquions. Quant à moi, je n’avais qu’une hâte, me retrouver à bord à manœuvrer le bateau. Après Redon, nous nous sommes arrêtés à Guenrouët, à Sucé-sur-Erdre et notre dernière escale fut Nantes.

Écrit par Jim le dans Destination France

Commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : 3bshwqmbji